top of page

Les chorégraphes
et membres fondateurs

Marwan Kadded

C'est à l'âge de 15 ans qu'il découvre le hip-hop et après quelques années en autodidacte, il décide de se professionnaliser. D'influence très diverse et d'une grande curiosité pour les esthétiques autres que le hip-hop, Marwan développe une gestuelle à la fois puissante et sensible. Sa pratique de la danse s'enrichit d'une théâtralité et d'un travail des émotions qui renforce le vocabulaire chorégraphique acquis durant sa formation d'interprète. C'est à l'âge de 15 ans qu'il découvre le hip-hop et après quelques années en autodidacte, il décide de se professionnaliser. Il a ensuite travaillé avec la compagnie HKC, et participer à des actions de Danser sans frontière.

Freddy Madodé

Freddy découvre le hip-hop à 16 ans en s'intéressant plus particulièrement au Break. L'année suivante, il découvre l'univers de la création en intégrant un projet de la compagnie Subterfuge. Sa curiosité et sa soif d'apprendre le poussent à découvrir des gestuelles contemporaines comme celles de Jann Galloi, Mickaël Le Mer ou encore David Drouard. Il travaille également avec la compagnie Ma' et HKC.

Jérôme Oussou

Jérôme Oussou commence la danse à 18 ans par le Bboying en autodidacte. Il s’ouvre ensuite progressivement aux autres styles de danse hip-hop et autres. Il intègre la formation ID en 2017 en ayant le désir de se professionnaliser. Il aborde la danse de manière très musicale, de plus son approche de la danse contemporaine, du Bboying et de la House crée une danse qui lui est propre. Cette curiosité l’a amené à voir une danse polyvalente. À la fois brutal et énergique mais également doux , Jérôme nous emmène dans son univers. C'est en 2018 qu'il intègre la Compagnie Relevant tout en travaillant également avec d'autres compagnies de la région lyonnaise et en dehors (Cie Kham, Concert de l’Hotel Dieu, Cie 100Blazes).

Karym Zoubert

Karym pratique la danse hip-hop depuis ses 11 ans en se formant seul aux techniques du Break. Il fréquente ensuite les entraînements encadrés par Foued Chaia au Centre social des États Unis à Lyon. Après avoir participé au projet Babel 8.3, c'est à 16 ans qu'il commence à se professionnaliser en tant que danseur interprète et qu’il décide d’intégrer la formation ID à Feyzin. Karym est porté par de nombreuses influences et entretient une ouverture d’esprit qui lui permet de découvrir et pratiquer d’autres styles de danse. C’est avec curiosité qu’il nourrit son travail chorégraphique pour développer un style hybride, alliant une danse puissante et explosive à une esthétique très aérienne. Il travaille également comme interprète pour la compagnie HKC et Dyptik.

Les danseurs

Carla Munier

Carla commence le Jazz et le contemporaine à l'âge de 14 ans au conservatoire de Chambéry. Après avoir perfectionné sa technique du contemporain à la manufacture d'Aurillac, elle intègre le jeune collectif lyonnais Lignes Urbaines en 2019 où elle commence à s'intéresser aux danses hip-hop et plus particulièrement au Break. Elle intégrera par la suite la compagnie Relevant ainsi que la compagnie Dyptik.

Brian Kpadja

Brian rencontre pour la première fois le hip-hop en 2013 en MJC lors d’un stage mais sans réelle suite. En 2016, son cousin Freddy, co-chorégraphe de la compagnie Relevant, le pousse à la deuxième rencontre et commence le Break qui va par la suite, devenir un rituel de vie. Après quatre années d’entraînement en autodidacte, il décide de se former en 2020 en tant que danseur interprète. Sa danse peut se définir de façon large entre la puissance et la légèreté. À l’aise au sol comme debout, il est toujours à la recherche du nouveau mouvement, du nouveau chemin.

David Walther

C’est grâce à une éducation artistique dès le plus jeune âge que David a rencontré la danse. En parallèle de l’apprentissage de plusieurs instruments de musique, il découvre le hip-hop à 13 ans. Plus tard, il explore la pratique des danses latines et commence à enseigner le hip-hop dès ses 18 ans. Il développe une passion pour la transmission et la rencontre. En 2018 il intègre la formation ID. Il continue d’enseigner mais privilégie le travail d’interprète en intégrant plusieurs compagnies, dont la Compagnie Relevant. Depuis sa formation, il s’intéresse à la danse contemporaine et diverses esthétiques artistiques. Il travaille avec les compagnies De Fakto, Kham, DADR (David Drouard).

Soirmi Amada

Originaire de l'Île de Mayotte, Soirmi Amada est un amoureux de danse et de musique depuis son plus jeune âge. Cette passion lui a été transmise par sa fratrie et son père. Suite à cela il s'intéresse à la danse hip-hop et ses différentes disciplines notamment le break et le new style dans lequel il évolue. Il en vient à intégrer la compagnie Kafïg et Relevant.

Administratif

Liesbeth Kiebooms

Liesbeth s'initie à la danse à l'âge de 13 ans par le modern jazz, le classique mais surtout par le hip hop, grâce auquel elle s'expérimente aux battles et à la scène. Elle découvre la danse contemporaine bien plus tard, au Conservatoire de Grenoble, en parallèle de ses études de lettres, socio-anthropologie et arts du spectacle. Appréciée pour sa gestuelle organique et hybride, elle travaille en tant qu'interprète pour des compagnies de danse hip hop, contemporaine, théâtre physique et théâtre en France et en Belgique (Cie Anothaï, Hors-Série, Dame de Pic, Les Étrangers, De Fakto, Nextape, Malka).

Léa De Saint Jean

Après un DUT GACO Arts à Lyon, pendant lequel elle a pu pratiquer la danse en parallèle de ses études en gestion administrative, Léa est entrée à l'ENSATT (Ecole Nationale Supérieure des Arts et des Techniques du Théâtre) pour suivre le cursus d'administration du spectacle vivant. Après l'obtention de son Master 2 en 2019, elle a travaillé 6 mois en remplacement comme chargée de production à la Compagnie Maguy Marin, et à ensuite continué son parcours en travaillant pour plusieurs compagnies, sur des postes administratifs : Les Mères Tape-dur (Tarare), Stylistik (Abdou N'Gom), Scènes Théâtre cinéma (Lyon), Free Styles (Moncef Zebiri), Ruée des Arts (Hafid Sour), Lignes Urbaines (Marion Blanchot) et la compagnie Relevant. 

bottom of page